• Personne n’est comme toi, mon Dieu

    silhouette coucher de soleil

    Psaumes 40 :

    Personne n’est comme toi, mon Dieu

     

    J’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur :

    il s’est penché vers moi, il a écouté mon cri.

     

    Il m’a fait remonter du puits sans fond, de la boue des profondeurs.

    Il a dressé mes pieds sur le rocher, il a rendu mes pas plus sûrs.

     

    Dans ma bouche, il a mis un chant nouveau,

    une louange pour lui, notre Dieu.

     

    Beaucoup verront cela,

    ils respecteront le Seigneur et ils auront confiance en lui.

     

    Il est heureux, l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur.

     

    Il ne se tourne pas vers les orgueilleux et les amis du mensonge.


    Seigneur mon Dieu, pour nous, tu as fait tant de choses étonnantes, de si beaux projets !

     

    Personne n’est égal à toi !

     

    Je voudrais l’annoncer et le redire encore,

    mais il y en a trop pour tout raconter.

     

    Tu ne veux ni sacrifices ni offrandes,

    cela, tu me l’as fait comprendre.

     

    Tu ne demandes ni animaux complètement brûlés,

    ni sacrifices pour le pardon des péchés.

     

    Alors j’ai dit : « Me voici, je viens à toi.

     

    Dans le rouleau d’un livre,

    je trouve écrit ce que je dois faire. »

     

    Mon Dieu, je veux faire ce qui te plaît,

    et ta loi est au fond de mon cœur.


    Dans la grande assemblée,

    j’annonce cette bonne nouvelle : le Seigneur rend libre.

     

    Je ne peux pas me taire, Seigneur, tu le sais.

     

    Tu m’as libéré, je ne veux pas garder cela au fond de mon cœur.

     

    Alors je dis : « Le Seigneur est fidèle et il nous sauve. »

     

    Dans la grande assemblée, je ne cache pas ton amour ni ta fidélité.

     

    Toi, Seigneur, tu ne me refuseras pas ta tendresse,

    ton amour et ta fidélité me protégeront toujours.


    Oui, des malheurs pleuvent de tous côtés, je ne peux pas les compter.

     

    Mes fautes retombent sur moi, elles m’empêchent de voir clair.

     

    Elles sont plus nombreuses que les cheveux de ma tête,

    et je suis complètement découragé.

     

    Je t’en prie, Seigneur, délivre-moi,

    Seigneur, au secours, viens vite !

     

    Ceux qui veulent ma mort, couvre les tous de honte !

     

    Ceux qui cherchent mon malheur, chasse-les, qu’ils perdent leur honneur !

     

    Ceux qui se moquent de moi en disant : « Ha ! Ha ! »,

    que la honte leur ferme la bouche !


    Mais tous ceux qui te cherchent,

    qu’ils dansent de joie à cause de toi !

     

    Ceux qui t’aiment, toi le sauveur,

    qu’ils disent sans cesse : « Le Seigneur est grand ! »

     

    Moi, je suis malheureux et pauvre, mais le Seigneur pense à moi.

     

    Tu es mon secours et mon libérateur, mon Dieu, viens vite !

     

    La parole de vie

    « Face à la mortEt si Jésus-Christ revenait en 2015 »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :